Bienvenue à BB
10 jours sont à votre disposition pour compléter votre répartition
Classe aisée clôturée pour les inventés
Merci de privilégier les autres strates sociales ou de vous orienter
vers la noblesse, les familles connues ou les scénarios des membres
Temporalité
Nous sommes en avril 1971, c'est Pâques sur DJ

Partagez | 
 

 L'historique du tournoi [TERMINE]

- Contre nous de la tyrannie, la baguette sanglante est levée -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin¦ Présidente du Club de Théâtre
B. Perle de Béziade
Admin¦ Présidente du Club de Théâtre
Portoloins
Voir le profil de l'utilisateur http://fo-baguettecamembert.forumgratuit.ch/t391-poster-les-resu
Identité magique
Messages : 483
Date d'inscription : 15/04/2015
- On frenchkiss des charmants -
MessageSujet: L'historique du tournoi [TERMINE]   Dim 8 Nov - 0:12


Le tournoi des Gemmes
C'est une belle histoire




L'HISTORIQUE. Le tournoi des Gemmes réunit depuis le Xe siècle tous les sorciers chevaliers en début de septembre afin qu'ils puissent rejouer la légende de Bayard et de Charlemagne. Les seigneurs se rencontraient ainsi aux quatre coins de la France et s'affrontaient vaillamment, tirant au sort les épreuves afin de concourir pour leur maison et de tenter de remporter le coffret de l'ancien roi. Si nombreux se sont pliés à l'épreuve, l'héritier étant souvent désigné par ses parents, beaucoup y perdirent la vie à cause d'une trop grande maladresse ou d'un manque de savoir-faire évident.
A l'époque de la Renaissance et de la fondation de Beauxbâtons, le tournoi se fixa dans le domaine et fut réservé aux enfants devenus adultes et étant âgés de minimum 21 ans. La meule et le coffret furent ainsi gardé en lieu sûr dans le bureau des directeurs pour n'être ressorti qu'une fois tous les cinq ans afin qu'aucun joueur ne puisse y participer plus d'une fois. Le nombre de morts décrut considérablement avec la formation des étudiants et le tournoi devint d'avantage bon enfant pour se transformer en une confrontation entre les saisons.
S'il perdura pendant des siècles, il est interdit en 1899 par la République sorcière qui perçoit cette activité comme le symbole même des inégalités sociétales. Les éléments du tournoi sont alors entreposés dans les combles et les terrains de jeu désaffectés. Il n'est remis au goût du jour qu'en 1970 alors que la Monarchie fait son grand retour.

LES PERSONNAGES NOTABLES. Vincent de Clèves est le premier à avoir remporté le tournoi en 954. Il n'est alors âgé que de 21 ans et affronte Christophe du Plessy qui y laissera la vie alors que l'expérience et la vitesse manquait à son adversaire.
Sylvain de Beaumont gagne onze fois d'affilées le tournoi entre 1245 à 1256. Vif et intelligent, c'est grâce à son esprit brillant qu'il défait un à un ses adversaires dont les armures sont dites plus épaisse et plus solide. Il meurt néanmoins en 1256 lors de la dernière épreuve.
Le plus jeune à avoir participé est Jean de Flore en 1330, à l'âge de 12 ans. S'il survit à la première épreuve, il meurt dans d'atroces souffrances sur le champ de bataille, obligeant les nobles à exiger un âge minimum.
Le Duc d'Orléans participa également durant sa scolarité au tournoi, et ce malgré des lacunes en sortilège. Il sera blessé sévèrement au flanc à 22 ans. Bien que cela reste un souvenir marquant, il appréciera y assister tous les cinq ans pour observer les combattants, encourageant au passage son ancienne saison.

LES ANECDOTES. Les objets du tournoi (la légende du grimoire, la meule, le coffret aux pierres et le grimoire) remontent au IXe siècle. Ils ont été trouvés à Aix-la-Chapelle par un groupe de sorciers qui a décidé de les voler en mémoire à Renaud et Bayard. Les objets ne sont donc pas de pas copies mais de véritables reliques.
Dans les premiers siècles, les vainqueurs avaient le droit de ramener chez eux le coffret et la meule pendant un an. Cela leur donnait un prestige supplémentaire qu'ils n'hésitaient pas de pendre au nez des vaincus lors des réceptions. Ils avaient cependant pour devoir d'organiser l'année suivant le tournoi sur leurs terres.
Aucun roturier n'y a jamais participé. Une légende raconte qu'un écuyer a un jour tenté de remplacer son maître vieillissant mais cela n'a jamais été prouvé et n'a donc jamais existé. Cette réunion n'a donc jamais été ouverte à d'autres personnes qu'aux nobles.
Djinn Jinxed


She was like open doors and closed windows

She only closed up the things that let you look in. only let you in with shutters drawn and lights dimmed  because eyes are the windows to the soul
Revenir en haut Aller en bas
 

L'historique du tournoi [TERMINE]

- Marchons, marchons ! Qu'un sang impur abreuve nos sillons ! -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tournoi online d'AMV - 2nde édition
» [Dossier] Historique : les grandes dates de Disneyland Paris
» Un nom pour not' tournoi
» n°2 en 1966 de la Revue Historique des Armées
» Infanterie de ligne - Régiment n° 24 - avec historique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fo Baguette et Camembert ::  :: Le Royaume :: Idées :: Rangement :: Intrigue 1-